Sarah Lécossais (Université Paris 13)

Maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication
LabSIC (EA1803)

Thèse de doctorat en SIC sous la direction d’Éric Maigret, Professeur à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, mention Très Honorable avec les félicitations du jury.
Titre de la thèse : « Chroniques d’une maternité hégémonique. Identités féminines, représentations des mères et genre de la parentalité dans les séries télévisées familiales françaises (1992-2012)»

Co-Lauréate du Prix de thèse en études de genre de la ville de Paris pour l’année 2016.

Co-responsable scientifique du projet « Les coparents : rencontres en ligne, discours médiatiques autorisés, représentations genrées et vécus de la coparentalité », avec Stéphanie Kunert (Lyon 2, ELICO), bénéficiant d’un financement de l’Institut du Genre.

Domaines de recherche et d’enseignement :
Sciences de l’information et de la communication
Cultural Studies et études de genre
Analyse des représentations médiatiques (fiction sérielle)
Imaginaires médiatiques de la parentalité au prisme du genre

Principales publications :

  • (2017). « Les mots de la grossesse », Études de communication, n° 48
  • (2016). « La fabrique des mères imaginaires dans les séries télévisées françaises (1992-2012) », Genre, sexualité et société, n° 16, automne 2016.
  • (2014). « Les mères ne sont pas des parents comme les autres. Genre et parentalité dans les séries télévisées françaises », Revue française des sciences de l’information et de la communication [En ligne], n°4, 2014, mis en ligne le 15 janvier 2014.
  • (2013). « Accompagner les familles sur la voie d’une « bonne » parentalité. L’exemple de la série télévisée Famille d’accueil », Recherches Familiales, n°10, pp. 39-48.

Contact:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.