Comment étudier les livres que tout le monde a lus?

LANGLET Irène & MIGOZZI Jacques

Dans le domaine des fictions médiatiques littéraires, les palmarès des ventes font généralement la part belle à des auteurs et des œuvres dont la recherche universitaire s’est encore peu emparée, tant dans le champ des études littéraires que de l’histoire culturelle ou même de la sociologie de la culture. Robert Merle, Anna Gavalda, Guillaume Musso, Fred Vargas, Michel Bussi… emportent ainsi les suffrages du lectorat tout en restant dans l’angle mort de la recherche. Nous formulerons quelques hypothèses sur les raisons d’ un tel désintérêt, mais surtout sur les conditions d’une étude de cet arc moyen du littéraire : « littérature concertante » (Viard) ou middlebrow (Rubin ; Letourneux et Holmes ; Therenty et Vaillant). Ces œuvres sont réputées résister à une saisie par le critère esthétique, par la poétique, et par les méthodes d’analyse littéraire (explication, extrait ou « belle page », commentaire, approche stylistique). On se tient prudemment en retrait face au spectre de leur artification, et d’un privilège qui serait abusivement donné à leur forme plutôt qu’à leur force. Mais comment s’en contenter ? Quelle poétique peut-on perfectionner pour ces fictions industrielles ? 

Sur ces prémisses, cette communication entend proposer les bases d’une collection universitaire de monographies consacrées aux auteurs moyens, inspirée d’un modèle comme celui de la collection « French Film Director Series » (Manchester University Press, dirigée par Diana Holmes). En réfléchissant au bouquet d’approches combinées (approche thymique, commentative, générique, sociocritique, quantitative, imitative, …) et à la possible charte éditoriale et scientifique d’une telle collection, nous tâcherons de penser comment relever concrètement le défi d’une poétique des fictions industrielles, et comment la diffuser vers des usages aussi bien culturels que scientifiques ou didactiques.  

Le sommaire d’un premier volume consacré à Fred Vargas pourra servir de test grandeur nature à notre propos. 


1 réflexion sur « Comment étudier les livres que tout le monde a lus? »

  1. Ping : Assises CPM 2018 : programme | LPCM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.