Culture médiatiques industrielle ou Arts médiatiques et industriels ?

ESQUENAZI Jean-Pierre

Le titre de ces « assises de la recherche en cultures populaires et médiatiques » pose implicitement une question et définit conséquemment un enjeu essentiel de la recherche dans le domaine. Nous parlons donc culture de culture populaire, de culture médiatique, termes auxquels j’associerai celui de culture industrielle. Il est un mot que nous n’employons que difficilement, c’est celui d’art. Serait-il inconvenant ou déplacé de parler de « recherches en art médiatiques et industriels » ?
Bibliographie :
Heinich N., 1993 : Du peintre à l’artiste, Paris, Les Editions de Minuit
Bakhtine M., 1970a : L’Œuvre de François Rabelais et la culture populaire au Moyen Âge et sous la Renaissance, Paris, Gallimard coll. Tel
Bayard P. 2010 L’affaire du chien des Baskerville Editions de Minuit
Esquenazi 2007 Sociologie des œuvres, Paris A. Colin
Kris et Kurtz 1987 l’image de l’artiste Rivages
Schatz T., 1996 : The Genius of the System, New-York, Henry Holt and Company.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.