La Tribune de l’Histoire : la mise en récit de l’histoire dans une émission de radio populaire

LORIOU Céline

Diffusée de 1951 à 1997 sur les ondes de France Inter, La Tribune de l’Histoire a marqué le paysage radiophonique français par sa longévité et sa popularité. Chaque semaine, l’émission a présenté à ses auditeurs des personnages et des événements de l’histoire de France. D’abord pensée comme un magazine faisant état de l’actualité de la discipline historique, elle s’est rapidement transformée en « évocation scénarisée » : des comédiens, parmi les plus prestigieux de l’époque, prêtaient ainsi leur voix pour jouer des scènes de l’histoire (le procès de Louis XVI ; le retour de l’île d’Elbe ; l’affaire
Rosenberg, etc.), mises en dialogues par les producteurs de l’émission
( Alain Decaux et André Castelot ont d’abord collaboré avec Jean-Claude Colin-Simard jusqu’en 1964 puis avec JeanFrançois Chiappe jusqu’à l’arrêt de l’émission en 1997.)

« L’histoire médiatique » se développait ainsi à la radio, privilégiant grands faits historiques, énigmes de l’histoire et petite histoire. Car la vision de l’histoire proposée aux auditeurs de La Tribune de l’Histoire reste plutôt en marge de la production historiographique de la seconde moitié du XXe siècle, comme le montrera l’inventaire des thèmes historiques traités et des périodes et zones géographiques privilégiées par l’émission.

Le succès de l’émission, dont témoigne sa longévité sur les ondes, doit beaucoup à la mise en récit de l’histoire proposée par ses producteurs. L’écoute d’un échantillon d’émissions réparti sur toute la période de diffusion de La Tribune de l’Histoire nous permettra de mieux comprendre comment s’articulent histoire et récit : il s’agira de déterminer quelle part de libertés les producteurs s’octroient dans l’élaboration du script de l’émission et quelle place ils accordent à la dramatisation et à la fictionnalisation de l’histoire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.