Amélie Chabrier

Amélie Chabrier est maître de conférences de littérature française à l’université de Nîmes. Elle a soutenu en 2013 à Montpellier III une thèse intitulée « Les écrivains au prétoire. Chronique judiciaire et littérature au XIXe siècle ». Elle a collaboré à la plate-forme Médias19.org sur la culture médiatique et le journalisme au XIXe siècle et a co-organisé en 2016 avec Marie-Eve Thérenty et la BILIPO le projet «Détective, fabrique de crimes ? », autour de l’hebdomadaire Gallimard de 1928, qui comprend une exposition itinérante (Paris,Montpellier, Nîmes), 3 journées d’étude et un livre (janvier 2017, éditions Joseph K.).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.